Cette série documentaire dessinée va vous parler de botanique, jardinage, permaculture, histoire, mais aussi de science, économie, art, cuisine…

Si vous y croisez une tomate qui parle, tout est normal !

Chaque mois, vous pourrez lire un nouvel épisode complet sur ce site.
Le prochain arrive donc bientôt, revenez nous voir !

L’album paraîtra aux éditions Terre vivante.

presentation personnages

Episode 5 : la permaculture de buttes en blanc

Eglantine s’est prise de passion pour la permaculture. Elle veut convertir Guy, mais elle mélange un peu tout : éthique, principes, techniques. Heureusement, Azade ramène sa science…

Coulisses de l’épisode et sources d’Azade, épisode 5

La permaculture, tout le monde en parle sans vraiment savoir ce que c’est. A l’inverse, beaucoup la pratiquent sans en avoir conscience.

On entend souvent : « je cultive sur buttes donc je fais de la permaculture » ou encore « la permaculture, c’est un truc de faignants : tu sèmes et ça pousse tout seul ». C’est ce qui est par exemple affirmé .

Schéma de buttes extrait du site des Incroyables comestibles de Castres. Truc de faignants ?

Eh bien non !

Pour approfondir la technique des buttes et… aussi découvrir qu’on peut s’en passer, voici un bon résumé.

La culture sur buttes est même décrite comme un mythe et fortement critiquée, comme et ici.

Le même auteur a également publié ce post sur les 10 erreurs à ne pas faire en permaculture.

Butte ou pas butte, telle est la question.
Image extraite de la page Permaculture heureuse et pluvieuse 🙂

Sur ce qu’est (et ce que n’est pas la permaculture), deux documents de synthèse sont disponibles sur l’excellent site Au petit colibri (ne pas se laisser rebuter par son aspect « vintage »… ), ici et .

Enfin, je vous conseille de lire cette intéressante interview de Franck Nathié, spécialiste en France du jardin-forêt, qui remet en cause aussi quelques clichés sur la permaculture. Cette interview est enrichie de compléments en vidéo et de liens.

Un exemple de jardin-forêt. Photo de Jean-Jacques Raynal, extraite du site de Terre Vivante.

Les bases de la permaculture, ses « papas » et ses « mamans »

Les principes de David Holmgren, résumés et traduits en français, se trouvent facilement un peu partout, notamment sur son site.

Les écrits de Bill Mollison sont, eux, rares sur internet.

Un beau portrait de Bill Mollison, extrait du site Au pied de mon arbre, qui décrit aussi ses 9 principes.

Pour réparer cette lacune, Stuart Anderson, auteur chez Terre vivante et permaculteur en Bretagne, a eu la généreuse idée de diffuser sur son blog une synthèse (en français) de sa pensée.

Je trouve les principes de Bill Mollison à la fois clairs, simples et pratiques. … Pour tout vous avouer, je suis moins fan de ceux de David Holmgren, pour les raisons opposées.

Masanobu Fukuoka est l’agriculteur japonais qui a inspiré le tandem Mollison-Holmgren mais aussi beaucoup d’autres permaculteurs.

Son ouvrage a été pour moi une révélation et un délice de lectrice : Révolution d’un seul brin de paille – introduction à l’agriculture sauvage.

Un bon résumé de son livre est à lire ici. Et un court-métrage lui a été consacré.

Passionnant aussi : le travail de l’autrichien Sepp Holzer.

Ce pionnier de la permaculture en Europe a transformé, dès les années 60, une forêt de sapins en ferme biologique. Sur un terrain difficile (pente, altitude – entre 1100 et 1500 mètres, froid), il est à l’origine d’une des plus grandes et des plus réussies expériences de permaculture en Europe. Il raconte son expérience dans son livre La permaculture de Sepp Holzer.

On peut aussi regarder ce reportage sur celui qui a été surnommé « l’agriculteur rebelle ».

Pour Robert Hart, l’inventeur du jardin-forêt en climat tempéré, voir ces deux vidéos, ici et (anglais non sous-titré)

Emilia Hazelip, qui a inventé les techniques de jardin synergique, a laissé très peu d’écrits. Mais vous trouverez dans ce dossier un exemple d’application sur le terrain de ses techniques, avec une foule de conseils, sur le paillage, l’association des cultures, etc.

Et pour l’écouter et voir son potager, c’est dessous !

S’y retrouver dans l’abondance des sources…

L’engouement actuel pour la permaculture a suscité la création d’une foule de sites ou blogs et la production d’une avalanche de bouquins, plus ou moins opportunistes, plus ou moins originaux et/ou utiles.

Coté web :

Voici un site plutôt bien fait et très complet, qui aborde à la fois les principes de la permaculture et leur mise en application, avec de nombreux dessins et vidéos.

Vous pouvez aussi consulter sur ce portail de ressources qui présente le concept de la permaculture et inclus un forum, un agenda d’événements, une plateforme de crowfunding, etc.

Enfin, Terre vivante a réalisé aussi ce dossier sur la permaculture, enrichi de nombreuses vidéos.

Avant de passer à l’action, il faut se permacultiver…

Coté livres :

Les sources disponibles sur le web suffisent pour une simple introduction à la permaculture. Mais pour approfondir le sujet et passer sérieusement à la mise en pratique, une petite collection d’ouvrages est indispensable.

Pour démarrer en douceur, ce hors-série des 4 saisons, le magazine de Terre Vivante, est parfait : très clair, pratique, concret.

Celles et ceux qui cherchent une synthèse solide et quasi-exhaustive de la permaculture au jardin trouveront leur bonheur dans ce livre de Carine Mayo.

Enfin pour élargir le propos, car la permaculture est bien plus de que du jardinage ou de l’agriculture, voici trois bons bouquins :

Une liste d’ouvrages est disponible sur le site de La librairie permaculturelle, qui contient aussi un blog, des vidéos, etc.