Episode 6 : Eglantine, l’éveil de la permaculture

Episode 6 : Eglantine, l’éveil de la permaculture

15 mai 2019 2

Eglantine lance un défi à Guy, son voisin : son jardin sera le plus beau ! Avec l’aide d’Azade, elle va mettre en application les principes de la permaculture. Qui va gagner ?

Coulisses de l’épisode et sources d’Azade, épisode 6

Tout d’abord un petit jeu : sauriez-vous trouver quelle est la source d’inspiration cette case ? Indice : c’est une BD dont le personnage principal aime les chats, les tortues et les mouettes.

Quelques mots sur le scénario de cet épisode…

Nous vous avons présenté quelques techniques de permaculture faciles à mettre en œuvre au jardin et accessibles à tous les débutants. Mais, surtout, nous avons voulu ici illustrer une démarche.

La situation de conflit puis de réconciliation entre les voisins n’est pas un hasard.

Vous l’avez vu : au début, Eglantine et Guy sont rivaux. Qui va gagner le concours du plus beau jardin ? A la fin, ils ont gagné tous les deux : chacun apporte une partie de sa production et ils peuvent trinquer autour d’un repas complet.

Autrement dit, on passe d’une logique de concurrence (anti-permaculturelle) à une logique d’échanges mutuellement bénéfiques (permaculturelle).

Vous vous sentez l’envie de vous lancer ?

Avant d’appliquer une méthode de permaculture, posez-vous trois questions essentielles :

  • est-elle en phase avec les principes éthiques de la permaculture => Prendre soin de la terre, prendre soin de l’humain, partager équitablement ?
  • correspond-elle à mon lieu : climat, sol, environnement naturel et humain ?
  • correspond-elle à qui je suis : besoin, envie, rêves, projets d’avenir ?

Si vous répondez oui à ces trois questions, foncez, testez, adaptez, etc. Sinon, ne perdez pas votre temps, votre enthousiasme et votre argent.

Où trouver les bons conseils ?

Pour vous documenter, vous pouvez aller picorer sur le site du réseau des permaculteurs francophones. Il est un peu fouillis mais diffuse des petites annonces, un forum de questions-réponses, etc.

Le Youtubeur-formateur en permaculture Damien Dekarz publie chaque semaine ou presque, sur son site et sa chaîne, des vidéos sur différentes thématiques : élevage de poules, culture sur bottes de paille, réaliser une cabane en terre…

Côté bouquins de permaculture pratique, outre les ouvrages indiqués dans l’épisode 5, vous pouvez consulter :

La coautrice de la Folle histoire des plantes a commis aussi deux guides de jardin inspirés par la permaculture pour produire beau, bon et bio sans s’épuiser : Je ne jardine que le week-end et Mon jardin du moindre effort.

De manière générale, tout de ce qui se propose de vous accompagner vers l’autonomie, l’économie d’argent et/ou d’énergie est souvent riche d’informations pour s’inspirer et apprendre.

A ce propos, il y a de très intéressantes vidéos sur la chaine Ma ferme autonome, par exemple Comment se lancer en autonomie.

La question de la formation

Si vous voulez vous former à la permaculture, vous n’aurez que l’embarras du choix. Faites le tri en vous posant les mêmes trois questions essentielles que pour les méthodes.

Le réseau international des centres de formation en permaculture a fixé un cadre pour les différents types de stages, certificats et diplômes reconnus par ce réseau. Les explications sont

Le Youtubeur de Ma ferme autonome met les deux pieds dans le plat et ouvre le débat dans Permaculture et argent : l’ultime tabou, avec des réflexions pleines de bon sens.

Attention ! La permaculture est aussi devenue un big business. Porté par la mode et son image éthique, le mot fait vendre de tout et parfois n’importe quoi : livres, sites, blogs ou stages. On ne citera personne, mais soyez vigilants : ce n’est pas parce que c’est estampillé « permaculture » que c’en est…

Une petite détente pour la fin…

Voici le côté obscur de la ferme contre la rébellion bio avec la princesse Laitue et Chewbroccoli, une vidéo de l’association américaine de promotion de l’agriculture biologique 🙂

A bientôt et comme dit Yodazade, bon appétit et que la permaculture soit avec vous !

Semez des graines !